• Grey LinkedIn Icon
  • Grey Facebook Icon

© 2019 by IRFSS CVDL.  ,  Infos /  irfss.cvdl@croix-rouge.fr

9:00-9:45

LA NEURODIVERSITE SENSORIELLE ET LES TROUBLES PSYCHIATRIQUES – CONSEQUENCES SUR LA PARTICIPATION ET L’INTERVENTION, PAR ANTOINE BAILLARD

RÉSUMÉ. LE MODE DE TRAITEMENT DE L’INFORMATION SENSORIELLE D’UNE PERSONNE A UN IMPACT IMPORTANT SUR SA PERCEPTION DE L’ENVIRONNEMENT ET SON FONCTIONNEMENT DANS LE QUOTIDIEN.

 

DE RÉCENTES RECHERCHES EN NEUROSCIENCE ONT DOCUMENTÉ QUE LES PERSONNES AVEC TROUBLES PSYCHIATRIQUES ONT DES MODES DE TRAITEMENT SENSORIEL DIFFÉRENTS DE CEUX DE LA POPULATION GÉNÉRALE, SURTOUT AVEC LE DÉCLENCHEMENT SENSORIEL DANS LE SYSTÈME AUDITIF.  CES DIFFÉRENCES AFFECTENT INTÉGRATION COMMUNAUTAIRE DE LA PERSONNE AINSI QUE SA PARTICIPATION SOCIALE.

 

LES OBJECTIFS DE CETTE COMMUNICATION SONT : (1) DE PRÉSENTER DES ÉTUDES EN NEUROSCIENCE SUR LES DIFFÉRENCES SENSORIELLES DES PERSONNES AVEC TROUBLES PSYCHIATRIQUES, ET (2) DE PRESENTER QUELQUES ETUDES QUI EXPLORENT COMMENT LES EXPÉRIENCES SENSORIELLES AFFECTENT LA PARTICIPATION OCCUPATIONNELLE DES ADULTES AVEC TROUBLES PSYCHOTIQUES.